Pour la sauvegarde de la flore buccale

images1.jpeg

Dis-moi un peu pourquoi tu continuerais à t’acheter dans des grandes surfaces ton dentifrice industriel qui contient des dérivés pétrochimiques, du fluor de synthèse, des conservateurs et des détergents qui font rien qu’à niquer ta flore buccale ??

Or, si tu la niques ta flore buccale, tu peux finir par tomber bien malade…. Mais ça, personne te le dit.

On préfère continuer à te vendre des dentifrices Bubble Gum qui font des bulles, paraît-il, pendant 12 heures juqu’au tréfonds de ta gorge, et toi, tu finis avec la maladie de Crohn ou un cancer des intestins, parce que les champignons, y a plus personne pour les contenir en haut !!!

Donc, si t’en as marre de décaper ton subtil équilibre immunitaire à grands coups de brosse à dents, vas vite chez Raffa qui t’apprend à faire ton propre dentifrice tout doux, tout bon, tout classe. Alors profite et amuse-toi.

C’est ici http://raffa.grandmenage.info/post/2006/10/17/Soins_bucco-dentaires_-_dentifrice#c6899633

Quand t’auras formulé ta gentille potion et que tu auras gratifié tes quenottes de ses bienfaits, y a des chances pour que ça te fiche l’envie de récurer gentiment tout ce qu’il y a dans ta maison.

Tu auras donc besoin de la recette de la pierre récurante. C’est du top quatre étoiles. Vas-y, lâches-toi !!

http://raffa.grandmenage.info/post/2005/12/05/R%C3%A9curer

Et quitte à surfer chez Raffa, je te signale aussi deux articles récents, excellents comme toujours. L’un sur l’eau, l’autre sur les abeilles. À lire au fil du blog.



5 avril, place d’Italie.

Qu’on se le dise.
8ae2bc2fbbdd0764d1fb4bb647a0ae17.jpg



Happy birthday, Rêveur, Inventeur, Insoumis, Poète

OK. Je te l’accorde. J’ai 28 minutes de retard.

Mais c’est qu’il a bien fallu que j’aille me dégourdir les jambes et le citron, entre le piano, l’ordi, les bouquins et la toile.

Du coup, on était samedi soir sur la terre, comme dirait l’autre, et y avait rugby au bistrot.

Je leur ai dit que y avait pas que le hip hop qu’était la putain du capitalisme (cf le doc de Keni Arkana).

Je leur ai dit que la parade des danseuses du Crazy Horse dans l’arène avant le lâché des taurins roses bonbons, ça craint.

Je leur ai dit qu’ils seraient bien plus heureux s’ils étaient moins gogos. Moins gogos au point de combattre même des moulins à vent.

Et puis on s’est enfilé des mousses en racontant que des conneries, parce que c’est samedi soir, et que ça caille sous la bruine qui colle, et que tout le monde a le bourdon.

Finalement, trois minutes après le match, y avait plus personne. On aurait dit que la Reine Mère avait fait sa Danse du Bourdon et envoyé ses phéromones vindicatives de retour au bercail.

ça m’a collé un plomb !!! MisèRe, MisèrrrrRe…..

Je suis rentré à la maison, y avait que dalle dans le frigo. Même plus de lait pour faire style, j’ai un truc dans l’estomac…. Même pas une tête de beu pour m’envoyer illico dans les bras de Morphée.

La Zone.

Alors j’suis allée voir du côté de ma cypber vie, et j’ai trouvé ça chez politicshow. Ben, ça va beaucoup mieux.

Y a pas à chier. La vie virtuelle devient vachement plus intéressante que la vraie. Et c’est carrément flippant.

Cela dit, happy birthday, Rêveur, Inventeur, Insoumis, Poète.

http://www.dailymotion.com/video/x4spys



Keni Arkana, de la vie en concentré.

La dame a vingt quatre ans, elle s’appelle Keni Arkana  et je dois dire qu’elle me laisse Baba.

Militante, combattante, révolutionnaire, libre, debout.

Le 7 avril prochain, elle sort son troisième album, Désobéissance.

Pour fêter ça, je te mets en ligne son doc, Un autre monde est possible.

http://www.dailymotion.com/video/xx9g7

Et en prime, une ch’tite chanson.

http://www.dailymotion.com/video/x1zrey

Tu peux aussi la retrouver dans ses combats, par là http://www.appelauxsansvoix.org/



Franck Lepage est un mec super

Si tu n’es pas allé dans les commentaires du mollusque qui à raison de ta santé mentale, tu as raté un truc à regarder absolument quand tu auras une heure à toi.

C’est là

http://www.radio-rouge.org/index.php/2007/02/19/209-incultures-petits-contes-politiques-et-autres-recits-non-autorises

Régale toi.



Quand le mollusque à raison de ta santé mentale

texwallpaper.jpg

As-tu remarqué, Trésor, qu’on est cerné par une bande de mollusques qui ont l’art et la manière de te faire prendre en grippe toute une palette de notre vocabulaire dont nous avons pourtant grand besoin ??

Magyd Cherfi, par exemple, c’est « sympa » qui l’avait transformé en taureau qui voit tout rouge.

« Mouais, c’est « sympa » ce que vous faites…. » C’est vrai, ça énerve !

Dans le même registre, moi, c’est « délicieux » qui avait fini par me sortir par les trous de nez sous forme de vapeur compressée…

Tout ça à cause d’une vieille bourgeoise acariâtre qui, un jour où je produisais mon spectacle Bruant dans un restau classieux, m’avait regardé pendant tout le concert du sol au plafond, de travers et avec condescendance, comme si elle envisageait la qualité de sa dernière moquette ou la couture de son prochain sac à main, et avait fini par me lâcher à la fin du concert lorsqu’on me l’a présenta, dans un regard de mépris total, avec une sorte de grimace pincée de la lèvre et avec le « D » du XVIème que tu vas faire péter de la langue bien profondément sur ton palais : « C’est Délichieux ce que vous faîteehumm !!! »

De ce jour, je n’ai plus supporté ce mot-là, sauf…. à l’extrême rigueur…. lors d’une partie de jambe en l’air particulièrement intéressante. Et encore…. L’aurait pas fallu qu’il me fasse péter le « D » façon XVIème, parce que même dans le plaisir, c’est une baigne qu’il aurait ramassé, le type.
Ben quoi ? J’ai pas acheté mon diplôme de moine bouddhiste, moi.

(Y a des moments, je te raconte de ces conneries… Je vais finir par ne plus vendre un disque, moi. M’enfin, j’assume. La vie, ça passe avant le commerce, hein ? )

Bref.

Cette histoire, elle est pas encore aussi vieille que la vieille bique, mais elle a quelques heures de vol, et « délicieux » ne me fait plus du tout le même effet. Je ne l’emploie pas pour faire un compliment, voilà tout. Je l’ignore avec bonheur (Ah ! la volupté de l’indifférence) et ne m’en sert qu’à l’intention d’une superbe lotte ou d’un gigot magnifique, c’est-à-dire, à bon escient.

Non, en ce moment, le mot qui me sort par les trous de nez sous forme de vapeur compressée, c’est « Projet ».

« Vous avez un projet ? »…

« Avez-vous écris votre projet ?  »

« Envoyez-nous votre projet. »

« Nous dresserons votre projet »

« Votre projet est intéressant ! Mais notre projet de soirées belote avec l’amicale bouliste est très plébiscité ».

« Nous parlerons de votre projet lors de notre prochaine réunion (de dans six mois) et envisagerons si vous pouvez participer à notre projet (de dans cinq ans) « .

« Nous ne savons pas dans quel projet vous mettre. Vous avez un projet Karaoké ? ».

« Pourquoi ne pas nous écrire un autre projet en annexe de votre projet que nous pourrions intégrer à notre projet ?  »

« C’est Délichieux ce que vous faites, mais ça ne cadre pas avec notre projet ! »

Là, JE MEURS.

11882264952whokilledwhothumb.jpg



djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ECRIVAIN PUBLIC, ZAZ ET PLUS
| Corsica All Stars [CAS]
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_